La Durance

Créé en 1976 entre les collectivités riveraines de la Basse Durance, le Syndicat Mixte d’Aménagement de la Vallée de la Durance (SMAVD) est devenu la structure de gestion unique de la rivière entre Serre-Ponçon et le Rhône en 2005. Il regroupe depuis lors la Région PACA, les 4 Départements de Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Alpes de Haute Provence et Hautes Alpes ainsi que 78 Communes et Communautés de Communes riverains de la Durance, dont la CCL.

Concessionnaire de la gestion du Domaine Public Fluvial de la Basse Durance depuis 1982, le SMAVD œuvre essentiellement dans les domaines de la gestion des crues, de l’amélioration de la sécurité, de la gestion du transport solide, de la préservation et de la valorisation du patrimoine naturel et de la gestion des différents usages.

Il est présidé par Daniel Conte, 1er Vice-Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône et administré par un Comité Syndical de 150 délégués qui élit en son sein un Bureau de 23 membres.

Depuis plusieurs années, le SMAVD s’est engagé dans une démarche de gestion globale de la Durance notamment grâce au lancement du Contrat de Rivière du Val de Durance, signé le 20 novembre 2008 et programmé pour 7 ans.

D’un montant global de 168 millions d’euros, le Contrat de Rivière porte sur tous les aspects qui conditionnent un fonctionnement plus équilibré de la Durance. Il comporte plus de 300 opérations à mettre en œuvre jusqu’en 2014. Le SMAVD assure la maîtrise d’ouvrage d’un nombre important de ces opérations.

Le Laragnais et plus particulièrement les Communes du Poët, Upaix, Ventavon et Monêtier-Allemont, seront concernées par nombre d’actions du Contrat de Rivière du Val de Durance, touchant à l’amélioration de la sécurité au regard des crues, la gestion du transport solide, la gestion de la végétation et des essartements, la qualité de l’eau et des milieux aquatiques…

A noter aussi que le SMAVD s’est déjà fortement investi auprès des Communes de la CCL très touchées par les crues de la Durance de mai-juin 2008, pour les aider à réparer les digues et autres ouvrages de protection qui avaient été sévèrement endommagés ou détruits.

Le SMAVD est également opérateur Natura 2000 sur la Durance, celle-ci ayant été désignée, comme le Buëch, auprès de l’Europe, en raison de sa grande biodiversité et de sa richesse écologique. Enfin, le SMAVD vient d’être reconnu par le Préfet de Bassin, comme Etablissement Public Territorial de Bassin de la Durance, ayant pour mission de coordonner les actions conduites à l’échelle du Bassin versant de la Durance, par les nombreuses entités œuvrant sur ce vaste territoire.